L’échauffement une identité

Coaching, Cours et Location

Une hygiène de communication dans le travail

L’échauffement est le moteur et la clé d’une bonne réalisation de séance.

Il est important et indispensable que chaque cavalier puisse anticiper ses choix d’exercices à travailler et d’utiliser les différents fondamentaux, afin de permettre au couple cavalier / cheval de travailler en toute harmonie au travers d’une relation précise et technique.

Il est indispensable que le cavalier fasse un échauffement adapté, indispensable au bon déroulement de la séance, correspondant au thème et à l’exercice ou aux objectifs choisis.

 

En règle générale, les cavaliers ne prennent pas conscience que chaque discipline (dressage, CSO, TREC , cross, voltige, éthologie…) comporte des besoins très spécifiques, quelques exemples :

  • Une adaptation aux différents fondamentaux employés : alignement, équilibre, propulsion, rythme…
  • Une gestion des différents rythmes de travail, qu’ils soient utilisés au pas, au trot ou au galop.
  • Il est indispensable que le cavalier soit réellement conscient que la vélocité, l’élasticité, réactivité, propulsion soient utilisés efficacement et quotidiennement.

Il est primordiale d’associer à chaque activité, exercice ou discipline la précision des différents fondamentaux, afin de laisser le couple cavalier / cheval dans des codes respectifs. Le cheval pourra ainsi évoluer dans une réelle hygiène de communication.

 

L’enseignement, un équilibre

L’équilibre résulte d’une alliance entre l’enseignant, le cheval, le cavalier ainsi que de l’atmosphère du centre équestre. Il est important de laisser le temps à chacun de ces acteurs de comprendre le déroulement technique et l’évolution de chaque phase de travail.

L’enseignant se doit de connaître ses cavaliers pour proposer l’équitation la plus adaptée en associant la monture selon l’affinité, les besoins techniques, le thème de séance, les attentes ou craintes de chacun.

Il est important de considérer le cavalier comme le principal acteur selon ses attentes précises, particulières tout au long de son évolution équestre.

 

Il est préférable de considérer le cheval comme un réel animal restera toute sa vie dans ce rôle qui peut se décliner sous toutes les formes :

 

  • Cheval / poney de balade
  • Cheval / poney de propriétaires
  • Cheval d’attelage
  • Cheval / poney d’école
  • Cheval de voltige
  • Cheval / poney d’obstacles
  • Cheval / poney de dressage
  • etc….

 

Pourquoi utiliser un programme de travail ?

Un programme de travail amène le couple cavalier / cheval à se connaître émotionnellement et techniquement dans chacun des nouveaux exercices rencontrés ou l’ensemble des exercices souvent répétés, pour pouvoir évoluer jour après jour dans le ressenti, l’écoute et l’intuition

Cette méthode permet de ressentir, accomplir, connaître et comprendre sa monture dans ses qualités techniques.

 

Des valeurs du couple cavalier / cheval

Cavalier, qui suis-je ?

  • Un humain
  • Un leader
  • Un brutal
  • Un battant
  • Un timide
  • Trop dans l’affection
  • Gentillesse
  • Compétiteur
  • Exigent
  • A l’écoute
  • Pas assez d’écoute personnelle (intuition / spontanéité)
  • Peur de ses propres choix
  • A la recherche de ses valeurs
  • De moins en moins dans la communication
  • Dans le contrôle perpétuel et absolu
  • Absence de la symbolique des mots
  • Perte de la valeur des émotion

 

Cheval, qui es-tu ?

  • Un être à part entière
  • Des valeurs
  • Un animal
  • Un équilibre
  • Un acteur
  • Un complice
  • Une énergie
  • Un sportif, compétiteur
  • Un dominant
  • Un dominé
  • Un être dévoué d’une bonne volonté envers son cavalier
  • Une force
  • Un domestiqué
  • Un être pas assez souvent écouté
  • Un régulateur
  • Un être vierge de toute technologie

Nos équidés

Nos équidés possèdent un grand nombre de points communs observés dans leur mode de vie quotidienne : le calme, le respect, l’énergie, l’écoute… Ils permettent d’offrir une atmosphère agréable au sein de notre l’établissement.

De plus, nous mettons un point d’honneur à ne pas déséquilibrer leur mode de vie naturel au sein des différents groupes, constitués de chevaux et poneys. Ils préservent ainsi leur hiérarchie animale.

 

Poursuivez votre lecture